Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (A)

Beuys'Acorns. La première étape du projet RAR (Radical Action Reaction) du duo britannique Ackroyd & Harvey consiste en une performance itinérante dans six villes françaises, présentant une installation de 100 jeunes arbres issus des glands issus des 7.000 chênes mis en terre par Joseph Beuys et en proposant des conversations avec le public autour des enjeux de la COP 21. L’installation de ces jeunes arbres est un appel esthétique à couvrir nos villes d’arbres et de plantes afin de se préparer à un avenir incertain. À travers Beuy’sAcorns : trees on tour, les artistes questionnent également la relation de l’artiste à la nature, au changement climatique, et sa mission de modifier l’ordre social, comme l’envisageait Joseph Beuys. Ce parcours est produit par le N.A ! Fund dans une relation rapprochée par des intérêts communs.





Calendrier de la tournée Radical Beuys’Acorns : trees on tour. Pendant une semaine, les partenaires se mobilisent dans chaque ville autour de cette œuvre minimaliste (les arbres sont en dormance hivernale) pour organiser des conférences et des tables-rondes sur l’adaptation climatique et les bienfaits de la plantation d’arbres, de l’accroissement des surfaces végétalisées en zones urbaines, mais aussi sur l’importance de l’art dans ces enjeux. Après Bordeaux (5-16 octobre), Nantes (19-24 octobre), c’est au tour de Mulhouse depuis le 2 novembre, avec le partenariat de La Filature et de la Kunsthalle, d’organiser l’accueil de Beuys’Acorns jusqu'au 6 novembre. Puis les jeunes arbres rejoindront la ville de Lyon, en partenariat avec le Goethe Institut, pour une installation à l’ENSBA de Lyon aux Subsistances du 9 au 13 novembre. À Nice, le collectif d’artistes Culbuto accueillera l’oeuvre à "la Station", en collaboration avec la Villa Arson. Enfin, la Ville de Versailles accueillera la dernière étape de cette tournée artistique et pédagogique au centre INRA Versailles-Grignon, partenaire institutionnel du projet Radical Action Reaction.


Suites du projet RAR. Le 29 novembre, veille du lancement de la COP 21, Ackroyd & Harvey planteront un chêne de 8 mètres de haut au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris en coproduction avec l'association COAL. L'arbre sera entouré pour le magnifier d’une draperie d’herbe vivante. Choisi pour ses capacités d’adaptation au changement du climat parisien et pour sa croissance lente qui capte durablement le CO2, il rejoindra les arbres illustres qui ponctuent notre histoire des sciences naturelles. L’inauguration a lieu le 3 décembre 2015. Quelques images ci-dessous…


 

  Ackroyd & Harvey, RADICAL ACTION REACTION

  Action itinérante en France
  06.10 - 06.12.2015

  
 
  

Texte de presse


Dans le cadre de la COP 21, les artistes britanniques Ackroyd & Harvey déploient durant deux mois, du 6 octobre au 6 décembre, un vaste dispositif artistique de sensibilisation, le projet Radical Action Reaction, qui débute par une exposition itinérante dans six villes de France, puis organise la cérémonie de plantation d'un chêne au Jardin des Plantes à Paris, et réunit enfin un colloque en février 2016 invitant les différents acteurs du projet RAR à dresser le bilan et envisager d'autres actions pour la poursuite de cette dynamique. Toutes photographies © Ackroyd & Harvey.
































Ackroyd & Harvey, RADICAL ACTION REACTION

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés

Ce geste symbolique fort illustrera la déclaration de Joseph Beuys selon laquelle les villes devraient être comme des forêts. Au-delà, elle agira comme un catalyseur d’une vague de plantations d’arbres dans des institutions culturelles. Elle catalysera ainsi une série de plantations citoyennes et de réactions dans un réseau de structures culturelles engagées dan la sensibilisation aux enjeux climatiques tels : le CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux, le Zoo-Jardin Botanique de Mulhouse, La Station (Nice), Les Les Moulins/Studio Orta (Boissy-le-Chatel), le Domaine de Chamarande, la Fondation Cartier pour l’Art contemporain, le Cimetière des Gonards, la Ville de Versailles, l’INRA Centre de Versailles-Grignon. À l’issue de la COP 21, les artistes réuniront les différents acteurs du projet pour faire le bilan et envisager les actions à mettre en place pour poursuivre la dynamique au-delà de l’actualité COP 21. Ce dispositif complet vise à transmettre le potentiel de l’art comme forme d’activisme environnemental.


La démarche originale de Acroyd & Harvey. Le duo explore à la fois la sculpture, la photographie, l’architecture et l’écologie autour des thèmes des préoccupations environnementales et scientifiques contemporaines. Leurs œuvres traitent de la fragilité de notre écosystème, tout en rendant hommage à son pouvoir de résilience. En investissant essentiellement l’espace public avec les matériaux pour la plupart naturels, ils réconcilient l’urbain et le végétal, la nature et la culture. Ils ont notamment marqué les esprits avec leur œuvre photographique originale réalisée avec du gazon. Il est devenu le membre organique de l’œuvre d’art, élément vivant et support originel de la photographie. En projetant de la lumière sur des toiles ensemencées d’herbe, ils utilisent la capacité de la photosynthèse pour faire émerger des portraits troublants et éphémères. En 2003, ils ont recouvert la totalité des murs intérieurs d'une église au sud de Londres et réalisé en 2007 leur plus importante œuvre éphémère dans l'espace public: Fly Tower, recouvrant la totalité de la façade du Théâtre National de Londres. D'autres ont été conçues pour les Jeux Olympiques de Londres en 2012. Leurs œuvres organiques ont été présentées en 2010 à la Royal Academy de Londres, en 2012 au Festival des Arts visuels de Vevey en Suisse, puis en 2014 à la Maréchalerie de Versailles.