Communiqué de presse


Pour sa première exposition dans une institution française, l'artiste britannique Darren Almond présentera des oeuvres réalisées entre 2000 et 2010 autour des problématiques relatives au temps, à la durée, à la mémoire qui parcourent son travail depuis la fin des années 1990.

Deux séries majeures figurent, entre autres, dans l'exposition, accompagnées de trois films.


La série photographique Fullmoon se développe depuis plus de dix ans et parcourt de manière transversale l'ensemble des travaux réalisés depuis 2000. Darren Almond a parcouru le monde pour y trouver les centaines de points de vue de la série. La série Fullmoon, profondément habitée par de multiples références à la peinture (Constable, Turner, Talbot, Friedrich, etc.) utilise le paysage pour livrer une conception du temps et de la réalité.


Prises en pleine nuit, selon des temps de pose longs, sous la lumière lunaire, elles créent des images matricielles du réel. Leur lumière n'en est pas une, n'est ni la nuit, ni le jour ; leur lumière serait une non-lumière (comme on parle de non-couleur pour le noir et le blanc), serait en même temps la nuit et le jour.


Les photographies de la série Fullmoon apparaissent comme des images sur lesquelles aucun filtre n'aurait été appliqué sur l'œil humain, comme des surfaces d'interfaces neutres, destinées à être activées par leur spectateur. Elles se constituent comme des images originelles du monde d'avant les hommes, à l'instar des photographies usant dans leur titre du nom de Iapetus, préfiguration de l'océan atlantique, il y a 500 millions d'années. Elles sont des images pénétrées par une durée qui en détermine l'essence véritable. Les photographies de Fullmoon sont des précipités de durée qui permettent d'accéder à une réalité matricielle, neutre, sur laquelle aucune subjectivité ne s'appliquerait.


Voir page suivante : la série Night Fog



Darren Almond, ... between here and the surface of the moon Darren Almond, Fullmoon © Neban Point - 2007. Courtoisie White Cube


 © Darren Almond, Fullmoon, 2007. Courtoisie White Cube, Darren Almond

Darren Almond, Fullmoon © Dunluce - 2007. 121 x 121 cm. Courtoisie White Cube, Darren Almond

Enfin, trois films, Artic Pull, Bearing et A, ponctuent l'exposition en synthétisant les thèmes qui sont à l'oeuvre dans son travail depuis plus de quinze ans. Artic Pull, véritable performance réalisée par l'artiste dans la nuit polaire, Bearing, consacré au travail exténuant du soufre dans un volcan de l'île de Java engagent une réflexion croisée sur le temps, le travail humain, l'isolement. A, réalisation en Antarctique, offre une vision idéale quoique teintée d'inquiétude des vastes contrées désolées du pôle sud encore presque vierges de toute trace humaine.


Exposition du 15 janvier au 13 mars 2011. Fonds régional d'art contemporain d'Auvergne, 6 rue du Terrail - 63000 Clermont-Ferrand. Tél.: +33 (0)4 73 90 50 00. Ouverture du mardi au samedi de 14h à 17h, dimanche de 14h à 17h, sauf jours fériés.


Darren Almond, Bearing, 2007, 2007, HD video; 35 mn

Darren Almond, Bearing, 2007, 2007, HD video; 35 mn

 © Darren Almond, Fullmoon, 2007. Courtoisie White Cube, Darren Almond

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

 © Darren Almond, Fullmoon, 2007. Courtoisie White Cube, Darren Almond

Archives expositions personnelles France

  Darren Almond, ... between here and the surface of the moon
  Frac Auvergne, Clermont-Ferrand
  15.01 - 13.03.2011

Darren Almond, Night+Fog

Archives expositions personnelles (A)