Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (A)

Extraits du dossier de presse


La Nef centrale du CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux est le lieu emblématique du bâtiment patrimonial qu’il occupe depuis sa création. Dans le cadre du projet actuel de renforcement de son identité muséale, l’institution a invité l’artiste portugaise Leonor Antunes à investir ses espaces.


« Je souhaiterais métamorphoser l’espace du CAPC, d’une échelle imposante vers une autre, à dimension plus humaine, dans laquelle les visiteurs pourraient s’incarner, grâce à la proximité avec les œuvres », souligne Leonor Antunes. « Appréhender le corps, comme une unité de mesure. Construire une structure qui s’étire infiniment dans l’espace, dans toutes les directions, sans aucune limite apparente. »



























Dossiers  

 







Récents  





































































Résultats de la recherche        Supprimer  Déplacer  Spam    Plus         




















































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































 



Recherche

  































































































Gilles Aillaud  

Important







Marika Prévosto   


À

sandie hatem

 

  


 jul 1 à 2h10 PM  







Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent





En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.



























































.
















 







Leonor Antunes, Anni #18, 2015, exposition Le plan flexible. CAPC musée d’art contemporain. Photo : F. Deval Leonor Antunes, Anni #18, 2015, exposition Le plan flexible. CAPC musée d’art contemporain. Photo : F. Deval

L’œuvre de Leonor Antunes fait souvent référence à l’héritage du modernisme, à ses formes géométriques et à des motifs et structures conçus par des architectes et designers du début du 20e siècle. Les mathématiques, les mesures et la beauté de certaines échelles et proportions spécifiques nourrissent ainsi sa pratique, et ses œuvres dialoguent avec les espaces qu’elles occupent, soit par les échos qu’elles renvoient des éléments présents, soit par son usage des proportions comme outils de développement de chaque installation. L’artiste est particulièrement attentive aussi à l’élégance de la fabrication artisanale, manuelle, à commencer par celle de son Portugal natal, et parmi ses matériaux de prédilection se trouvent le liège, le cuir, le laiton et es cordages.

Son examen au CAPC des différents témoignages de l’histoire du site - les systèmes de levage, la mise en circulation des marchandises, les traces mémorielles laissées dans la pierre - auront permis à l’artiste de produire une installation grandiose, à l’échelle de l’espace. Des sculptures autonomes viennent ainsi se greffer à des éléments préexistants, s’appuyant sur les traces et les témoignages patrimoniaux de cet édifice du 19ème siècle.

Leonor Antunes, Anni #18, 2015, exposition Le plan flexible. CAPC musée d’art contemporain. Photos : F. Deval


Les installations de Leonor Antunes prennent corps avec la matérialité du site, s’arc-boutant à la spécificité du lieu pour en démontrer toute la charge, à la fois architectonique et émotionnelle. Par le biais d’une observation fine de l’espace et de ces détails, et à travers des recherches exhaustives sur l’histoire du lieu, elle sonde et investit un espace donné afin de s’en approprier l’essence.

Même si sa méthodologie de travail se plie aux contingences d’une série de règles strictes, elle s’octroie paradoxalement l’entière latitude de travailler en toute liberté, s’autorisant alors l’incidente intrusion du hasard et de l’arbitraire. Cette vigilance à l’égard du lieu se traduit par une étude précise de l’existant - éléments, objets, traces et mémoires du site - pour en dégager la structure organique: la mesure, l’échelle, les proportions.

Pour la Nef centrale du CAPC, Leonor Antunes s’empare de l’identité du lieu. L’archéologie même de ce qu’il fut avant d’être un musée y est soumise à réévaluation: l’entrepôt réel des denrées coloniales devient le support d’un dispositif artistique inédit et monumental. Cet ancien établissement de stockage, hérité du passé expansionniste de la frace, est - de fait - un édifice hors de toute neutralité. Et c’est en cela que l’invitation faite à Leonor Antunes prend indéfectiblement sens, de par cette fascinante et prodigieuse volonté de mettre en relief l’histoire du lieu.

Leonor Antunes, Anni #18, 2015, exposition Le plan flexible. CAPC musée d’art contemporain. Photos : F. Deval

Leonor Antunes, vue de exposition Le plan flexible. CAPC musée d’art contemporain. Photo : F. Deval

Leonor Antunes, vue de exposition Le plan flexible. CAPC musée d’art contemporain. Photo : F. Deval

Leonor Antunes. le plan flexible, 2015 (détail). CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux. Courtesy de l’artiste, Air de Paris, Paris et Luisa Strina, Sao Paulo.

Photo : Nick Ash, 2013.

Leonor Antunes. le plan flexible, 2015 (détail). CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux. Courtesy de l’artiste, Air de Paris, Paris et Luisa Strina, Sao Paulo.

  Leonor Antunes, Le plan flexible
  CAPC Musée d’art contemporain, Bordeaux

  27.11.2015 - 17.04.2016

Exposition du 27 novembre 2015 au 17 avril 2016. CAPC Musée d’art contemporain, 7 rue Ferrère - 33000 Bordeaux. Tél.: +33 (0)5 56 00 81 50. Ouverture tous les jours sauf le lundi et les jours fériés de 11h à 18h, nocturne le mercredi jusqu’à 20h.


Leonor Antunes, Le plan flexible, CAPC Bordeaux

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2016. Tous droits réservés

Leonor Antunes. Screens, 2015. Montage de l’exposition le plan flexible et détail; CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux. Photo : Sylvain Mavel